Gérer la transpiration après une greffe de cheveux : conseils

Les personnes ayant sautées le pas vous le diront, la greffe de cheveux leur a changé la vie. Cette intervention chirurgicale transforme l’image que l’on a de soi. Elle permet de retrouver une densité capillaire adaptée à la forme de son visage. Et si beaucoup mettent du temps à passer le cap pour programmer une intervention, peu de personnes s’interrogent sur les suites de l’opération. Pourtant, une chose est à savoir impérativement avant de se lancer : il faudra maîtriser sa transpiration après la greffe capillaire. Même si c’est sur une courte durée, c’est un facteur à prendre en compte pour une greffe des cheveux réussie. Pourquoi transpirer est-il mauvais pour les greffons ? Quelles mesures prendre pour éviter de transpirer ?

Comprendre la greffe capillaire en quelques mots

implants capillaires

Pour pallier la chute des cheveux et/ou la calvitie, il existe désormais l’implantation capillaire, une intervention chirurgicale devenue courante. Cette opération est réalisée sous anesthésie locale. Elle consiste à prélever des greffons à l’arrière du crâne pour les réimplanter dans les zones parsemées.

Les effets de la transpiration après une greffe cheveux

La transpiration est un phénomène naturel qu’on ne peut pas empêcher. Après une greffe de cheveux, il est donc tout à fait normal de transpirer au niveau de la zone receveuse. Non seulement, le crâne est inflammé, mais la peau va commencer à mettre en route son processus de cicatrisation. Le souci est qu’il existe un risque d’infection lié à la zone qui a été greffée. Il est donc indispensable de suivre les recommandations post opératoires pour maximiser ses chances de réussite.

L’une des premières choses à éviter est la transpiration excessive.

Pourquoi transpirer est un problème ? Tout simplement, car la sueur est néfaste pour les greffons fraîchement implantés. Elle peut irriter le cuir chevelu, ralentir la cicatrisation, et dans des cas plus graves, provoquer une infection au niveau de l’implantation des follicules pileux. Sans compter les démangeaisons provoquées par la sueur qui peuvent pousser à se gratter.

Aussi, que vous ayez fait une greffe de cheveux en Turquie ou ailleurs dans un pays étranger, assurez-vous d’avoir pris connaissance des gestes à éviter !

Les recommandations post opération pour ne pas transpirer

greffe capillaire

Pas d’activités qui nécessitent de transpirer

Après l’intervention de greffe capillaire, certaines recommandations vous seront données. L’une des premières sur la liste est de se reposer durant les jours qui suivent. Comme toute intervention, la greffe des cheveux fatigue. Elle nécessite donc un temps de repos adapté pour permettre à l’organisme de récupérer.

Ce repos passe aussi par un arrêt des activités sportives. Pour éviter de transpirer (et de s’épuiser), tous mouvements trop brusques ou toutes activités trop intenses sont à proscrire. Cela passe aussi par les activités personnelles et intimes si vous êtes du genre à transpirer !

Rassurez-vous, cela ne dure que quelques semaines et votre toute nouvelle crinière mérite bien cet arrêt !

Des nuits au frais

La nuit, certaines personnes ont tendance à beaucoup transpirer. Le cuir chevelu est particulièrement concerné. Que ce soit dans vos habitudes ou non, assurez-vous de vous coucher au frais après l’intervention.

  • Ne surchauffez pas votre chambre à coucher et portez des vêtements légers et respirants.
  • Vous pourrez aussi privilégier une taie d’oreiller en coton bio pour assurer une meilleure respirabilité.
  • Les premières nuits après la greffe, gardez la tête surélevée avec un oreiller.

Une bonne hygiène de vie

Le sport n’est pas le seul élément à perturber l’organisme dans sa récupération post opération. Il faut éviter tout ce qui peut perturber le corps d’une manière générale. Alcool, tabac, stress, alimentation grasse, caféine, tout cela favorise la transpiration.

Boire suffisamment chaque jour, en revanche, vous évitera de transpirer.

Halte au soleil

En toute logique, vous l’aurez compris, pas question de vous exposer au soleil après l’intervention. Les UV peuvent endommager la greffe de manière très significative. Le soleil ayant également tendance à faire transpirer davantage, il faut s’en prémunir. Autrement dit, il faut l’éviter. En effet, après une intervention de type, il n’est pas recommandé de porter de chapeaux ou couvre-chefs.

Quand reprendre le sport après ma greffe capillaire ?

greffe capillaire et transpiration

Dès lors que les croûtes ont commencé à tomber, vous pourrez envisager une reprise d’activité sportive progressive (marche, étirements, stretching). Ce n’est qu’au bout de 4 ou 5 semaines que vous pourrez reprendre sans risque certaines activités plus intenses comme le tennis, le foot ou la course. Quant à la natation, n’envisagez pas d’y retourner avant deux mois ! Toute baignade dans l’eau chlorée est à proscrire pendant 2 ou 3 mois après l’opération. Même constat pour l’eau salée de la mer.

Vous l’aurez compris, ne programmez pas de vacances à l’étranger ou dans le sud après la greffe. Vous pourriez passer à côté de la baignade et faire échouer votre greffe (surtout si vous partez dans des pays ou régions où les températures sont élevées).

Conclusion

La transpiration nuit à la cicatrisation après une greffe des cheveux. Il faut donc la limiter en évitant les activités qui pourraient faire transpirer.

  • Pas de sport avant que les croûtes ne soient tombées ! La reprise doit être progressive et adaptée au rythme de la cicatrisation.
  • Évitez les sources de stress, maintenez une bonne hygiène de vie et ne vous exposez pas au soleil.

Dans seulement quelques semaines, vous pourrez profiter pleinement de vos nouveaux cheveux et reprendre toutes vos activités ! 

Soin des Ongles

- Advertisement - spot_img

Tendances

Suivez nous sur Pinterest

Les articles préférés des lectrices